Logo blanc c'mobilité expert en relocation des salariés

Les conseils pour l’état des lieux avec un propriétaire

Vous êtes sur le point de quitter votre logement actuel et vous installer dans celui qui vous a tant fait rêver. Vos cartons sont prêts. Les déménageurs réservés.

Il ne reste plus qu’à convenir avec votre ancien propriétaire et le nouveau d’un rendez-vous pour effectuer votre état des lieux. Obligatoire, l’état des lieux a pour vocation de  protéger locataire et propriétaire en cas de litige.

Si vous ne savez pas comment doit se dérouler cette étape, cet article est fait pour vous.

Pourquoi et comment procéder à un état des lieux ?

Effectué à votre entrée dans un nouveau logement mais également à votre sortie, l’état des lieux est une étape indispensable et obligatoire.

Dans un premier temps, fait à votre emménagement, locataire et bailleur passent en revue les équipements et les spécificités du logement. Du sol au plafond en passant par l’état des
ouvertures et installations électriques, tous les équipements sont vérifiés et, contrôlés.

Si cette étape paraît pour beaucoup superflue et non essentielle, elle est pourtant nécessaire pour éviter les éventuels litiges entre le locataire et le propriétaire.

Faits à votre entrée et à votre sortie du logement, ces documents permettront de comparer l’état de la maison ou de l’appartement avant et après votre passage.
Une habitation, quand elle est occupée, est soumise à l’usure et parfois à certains dommages plus importants. L’état des lieux permettra, à votre déménagement, de voir si vous avez endommagé de manière normale ou non l’espace qui vous a été
loué.

Pour le propriétaire, il permet de souligner les dommages qui ont été causés pendant votre occupation et ainsi pouvoir être dédommagés. Pour le locataire, il permet de s’assurer de ne pas payer une usure déjà présente à l’entrée dans le logement.

Que doit contenir mon état des lieux ?

Pour être valable aux yeux de la loi, un état des lieux ne se fait pas n’importe comment. Il est par ailleurs conseillé d’utiliser un modèle d’état des lieux, comportant les éléments obligatoires qui doivent y figurer.

Que ce soit à votre entrée dans les lieux ou à votre sortie, le document devra être établi en deux exemplaires. Locataire et bailleur devront en conserver un exemplaire chacun. Il devra décrire en détail le logement, ses spécificités et ses équipements.

À cela s’ajouteront certaines informations obligatoires comme : la dénomination sociale des deux parties, la date d’effet de votre bail, la localisation du logement, les conditions de location notamment le montant du loyer et des charges ainsi que les relevés des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz.

En tant que locataire, nul doute que vous souhaitez récupérer votre dépôt de garantie dans son intégralité. Pour vous en assurer, il est primordial de porter une attention particulière à votre état des lieux et d’y faire annoter toutes les malfaçons ou usures que vous constaterez à votre entrée dans les lieux.

L’état des prises électriques, des fenêtres, des lumières, des sols, des murs et des plafonds doit être passé à la loupe pour vous assurer de ne pas payer les dégâts que d’autres ont faits
avant vous. Et parce qu’une image vaut mille mots, vous pouvez agrémenter le document de clichés.

Cependant il est parfois nécessaire d’habiter les lieux pour s’apercevoir que telle ou telle chose ne fonctionne pas comme elle devrait. C’est pourquoi, une fois signé, vous avez 10 jours pour procéder à la modification de votre état des lieux. Un
allongement de ce délai est prévu pour les équipements de chauffage qui peuvent faire l’objet d’une modification durant le premier mois de la période de chauffe du logement.

Retrouvez également notre checklist du déménagement pour ne rien oublier.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

C’MOBILITÉ expert en mobilité professionnelle depuis 10 ans. Votre sérénité est notre priorité. Découvrez votre nouvelle ville sans stress.